R&D


Rêveries & Détournements

Faire évoluer nos compétences passent aussi par la réflexion et la conception. Nous partageons avec vous les avancées de notre département R&D, Rêveries & Détournements.

Le Sfumato

Le mot « Sfumato » vient de l’italien « fumare » et signifie « vaporeux ». Il désigne une technique de peinture mise au point par Leonard de Vinci.  C’est l’effet obtenu par la superposition de plusieurs couches de peinture extrêmement délicates qui donne aux contours d’un sujet un aspect évanescent.

« Pour parfaire l’illusion de la réalité il lui fallut inventer une nouvelle manière de peindre. Ce fut le sfumato. Une technique, un concept a double effet ! Premièrement il permet de restituer notre manière de voir. Car l’œil en se concentrant sur un point précis perçoit l’environnement indirectement, dans sa globalité. Donc en opérant un léger flou entre chaque ligne, chaque objet, et toute matière, il insuffle une vibration qui renforce la cohésion entre chaque élément en les liant directement. Ainsi tout apparaît uni. Pour exemple en observant la Joconde, entre le drapé, la chair, et le paysage au lointain il n’y a pas de séparation distincte et nette. » Itinéraire des arts

L’auteur Michael Gelb, qui a modélisé le fonctionnement créatif de Leonard de Vinci, désigne le Sfumato comme l’un des sept principes léonardiens avec la Curiosità (curiosité de connaître, apprendre et se développer), la Dimostrazione (expérimentation par soi-même), la Sensazione (amplification de la perception par les sens), l’Arte/Scienza (sollicitation des deux hémisphères du cerveau), la Corporalità (juste équilibre entre le corps et l’esprit) et la Connessione (harmonisation d’un tout cohérent par la pensée systémique).

Appliqué à la créativité, le Sfumato est la capacité à tolérer l’ambiguïté, l’incertitude et le paradoxe.

« Le contraire est utile. Des opposés sort le plus beau concert. De la discorde tout est né. » Héraclite

VGC2-048-BorderMakerVGC2-048-BorderMaker

Le paradoxe est créateur, c’est la rencontre entre des éléments contradictoires ou hétérogènes qui va engendrer un choc créatif. Selon David Znaty, l’invention du terminal de paiement est un croisement de trois objets séparés: le modem, la calculatrice et l’imprimante.
Ce « croisement » s’apparente à la « superposition » des couches de peinture que l’on trouve dans le Sfumato. De ces superpositions paradoxales émerge l’innovation.